Une hirondelle a fait le printemps

04 septembre 2019

De fin mars à début septembre c’est un vrai concert dans les ateliers de création du parc. Ainsi, chaque année, quelques couples d’hirondelles migrent au parc Fantassia. En effet, après un très long périple, une poignée d’hirondelles arrivant d’Afrique vient se reproduire au pays magique. En ce début septembre, c’est bientôt le départ ! Nous assistons à un ballet de va et vient et de joyeux cris. Ces petits oiseaux très vifs en sont déjà à leur quatrième portée depuis avril. Ce sont des hirondelles de cheminée, à ne pas confondre avec les hirondelles de fenêtre.

Jeunes hirondelles, actualités, parc de loisirs et d'attractions Fantassia

L’hirondelle de cheminée

Appelée aussi hirondelle rustique ou hirondelle des granges, elle se distingue par sa longue queue fourchue et sa gorge couleur rouge brique. Elle niche dans un nid fait de terre séchée accroché tant bien que mal sous un toit.
A Fantassia, une dizaine de nids ont été répertoriés. Lorsque nos chères amies s’en vont, nous ne détruisons rien. Ainsi, l’année suivante, elles retrouvent leur chambre à coucher.
C’est le mâle dominant qui choisit le meilleur emplacement pour sa femelle et pas question de s’y opposer !

La vie tranquille au parc

En ce début septembre, ces passereaux virevoltent dans tous les sens en se nourrissant essentiellement d’insectes attrapés en vol. Espérons que les moustiques fassent partie du repas !
Lorsqu’il n’y a aucun danger, leur chant est un long gazouillis mélodieux se terminant par une syllabe étirée en trille grinçant. Écoutez-le dans la vidéo ci-dessous. En revanche, le cri d’alarme est plus énergique et émis en série tant que persiste le danger.
Si vous venez nous rendre visite, vous n’aurez sans doute pas la chance d’en apercevoir. En effet, elles nichent et vivent côté atelier de création du parc. Peut-être entendrez-vous leur chant…

Partager sur :

Fermer le menu