L'île perdue

L'île perdue

Étoile blanche de séparation, parc Fantassia

A l’abordage ! Les pirates débarquent sur l’île des sirènes…

Une île paradisiaque…

Arrivés à bord de leur navire en piteux état, les pirates ont traversé les mers et les océans les plus déchaînés avant d’échouer sur cette île perdue.
Ils y côtoient de magnifiques et redoutables sirènes, ces êtres fantastiques mi-femme mi-poisson.
La légende raconte que l’envoûtant chant des sirènes provoqua le naufrage des flibustiers. Est-ce pour semer le trouble au pays des rêves? Ces sirènes seraient-elles maléfiques? Le royaume de la féerie est peut-être menacé…

Fumée sortant du pistolet du pirate, parc Fantassia
Femme pirate, attraction l'île perdue du parc Fantassia

Faites la connaissance de Jim et de son acolyte, un drôle d’oiseau, Beau Parleur. Ainsi que Louis dit « le Borgne » avec son œil de verre, on raconte qu’il l’aurait perdu en combattant une pieuvre géante digne des romans de Jules Verne. Mais aussi Tequila, un singe pas très catholique. Ne vous laissez surtout pas amadouer par Anne Mary, la seule femme du groupe. Un air charmeur soit, mais elle dissimulerait des fioles de poison sous ses jupons. Et pour finir, les plus vieux de la troupe : le capitaine Stevenson et sa longue vue et l’armurier Moko, le moins recommandable de tous avec son fût de bière.

La chanson du bonheur

Si vous prêtez l’oreille, peut-être entendrez vous ces sacrés flibustiers entonner leur chanson de matelots :
« Dragon nous arrivons, nous n’avons pas peur de tes flammes, de ton cri, de ton nom, Yo Ho Ho
Ton trésor nous volerons, nous sommes les plus forts, nous sommes des pirates, Yo Ho Ho
Et nos bouteilles de rhum, nous aiderons à te battre, Yo Ho Ho ! »

Les pirates partagent cette île avec de belles sirènes. En revanche, on ne sait rien d’elles. Laissons donc les mystères planer…

Dans les coulisses

En 2019, l’attraction des pirates rejoint les licornes, les fées, les dragons et les lutins. Ainsi le parc s’échappe un peu des mondes fantastiques puisque les pirates ont réellement existé. Même s’ils ont, eux aussi, leur lot de fantasques légendes.
Parfois connus sous le nom de boucaniers ou encore flibustiers, ces hommes pillaient les navires de commerce mais aussi les côtes. Grands explorateurs, ils ont donné naissance à des ouvrages ainsi que des films imaginaires comme « L’île au trésor » de Robert Louis Stevenson et le fameux, très fameux « Pirates des Caraïbes ». 

En 2020, ce sont les sirènes qui font leur entrée et tout naturellement au pays des pirates. Elles évoluent dans un décor inspiré des contes. Palais, coquillages, nacre ont été entièrement fabriqués par les créateurs.