L’épeire au fil de soie

L’épeire au fil de soie

Araignée épeire dans sa toile, parc Fantassia

Au détour d’un chemin, dans la végétation dense, les sorcières ont laissé des invités de choix. Nos amies les araignées sont de plus en plus présentes du printemps à l’automne dans ce monde enchanté.

Les épeires, reines de notre jardin

L’espèce la plus présente sur le parc est l’épeire diadème dite aussi araignée porte-croix. Variété de la famille des arachnides, elle mesure jusqu’à 5 cm. Pourquoi diadème ? Car elle porte une triple croix blanche sur son abdomen. Religieuse cette araignée épeire ?
Elle tisse sa toile en forme de dessins géométriques la nuit et, si celle-ci s’abîme, elle refera entièrement son ouvrage en avalant les restes de l’ancienne. Et oui, elle recycle.
Après l’accouplement, le mâle ne survit pas. Empêtré dans la toile, la femelle s’en nourrira. Ah, dame nature !
Quant à sa durée de vie, elle n’est que d’une année.

Araignée épeire et ses œufs, parc Fantassia

Ne leur faites pas de mal s’il-vous-plaît

L’araignée épeire, comme de très nombreuses araignées, est un animal très utile pour la régulation de l’écosystème et donc pour l’homme. En effet, elle se nourrit d’une grande quantité de mouches et autres insectes tels que les moustiques (trop bien !) et les guêpes. Pris dans sa toile, elle les paralyse avec son venin et les enroule dans un cocon de soie. Lorsqu’elle les déguste, elle ne les croque pas mais les suce. A la fin, il ne reste plus qu’un squelette de leur proie.
Alors, ne pensez plus que les toiles d’araignées sont signe de saleté. C’est, au contraire, signe de bonne santé des lieux. Protégez-les !

Partager sur :

Continuer la lectureL’épeire au fil de soie

Les aventures de Paulo le hérisson orphelin

Les aventures de Paulo le hérisson orphelin

Hérisson qui dort, parc de loisirs Fantassia

Comment va Paulo, le bébé hérisson retrouvé en ce début juillet dans les allées du parc de loisirs Fantassia ?

Je dors beaucoup et vadrouille la nuit

Petit Paulo habite dans un hôtel 5 étoiles ! Nous lui avons aménagé un nid douillet dans notre potager bio, en dehors du parc. Ne vous étonnez pas donc de ne pas le rencontrer au cours de votre balade. Ce bébé hérisson a besoin de tranquillité et de repos. En effet, il dort toute la journée et ne s’active que la nuit, à la fraîche. Nous lui avons concocté un nid douillet dans une boîte, à l’abri des guêpes et autres prédateurs. Mais surtout pour empêcher qu’il ne s’échappe et ne se perde! Et oui, Paulo, au début, est parti à l’aventure dans le grand jardin. Retrouvé affamé par notre chat une première fois puis par notre chien, nous préférons désormais le maintenir dans un cocon jusqu’à sa maturité. 

Hérisson dans sa boîte, parc Fantassia

Attention, hérissons en danger d’extinction

Malheureusement, comme beaucoup trop d’espèces animales et végétales, les hérissons sont en voie d’extinction. On estime qu’un tiers d’entre eux a disparu en l’espace de 20 ans. En cause, l’homme bien évidemment ! Disparition des haies, sources d’abri, disparition des insectes, sources de nourriture, utilisation de produits chimiques, écrasement aux bords des routes, nos pauvres hérissons ont la vie dure. Alors, si vous en croisez un dans votre jardin, évitez de passer trop souvent la tondeuse ou de ramasser les feuilles mortes car nos hérissons se camouflent dans cette végétation.

Partager sur :

Continuer la lectureLes aventures de Paulo le hérisson orphelin

Il était une fois un hérisson

Il était une fois un hérisson

Bébé hérisson dans les mains, parc Fantassia

Mais quelle curieuse petite bête se promène ce matin dans les allées du parc encore vides de visiteurs ? C’est un bébé hérisson visiblement perdu.

Adoptez-moi

Ce matin, en nettoyant le parc, un bébé hérisson pointe le bout de son nez. Pas peureux du tout, il se laisse approcher et même câliner ! Pas de parent à l’horizon. Peut-être s’est-il perdu ou bien sa famille l’a abandonné ? Toujours est-il que nous ne pouvons pas le laisser errer comme une âme en peine. En plus, il a l’air d’avoir faim et soif. Nous l’emmenons donc dans notre potager bio, en dehors de l’enceinte du parc et à l’abri des premiers visiteurs, parfois turbulents, qui pourraient l’effrayer.
Notre bébé hérisson est nourri de croquettes pour chat. Et oui, ces petites créatures en raffole. Puis nous lui donnons à boire.

Nid d'un bébé hérisson, parc de loisirs Fantassia

Un petit nid douillet

Toute cette mésaventure l’a fatigué. Nous lui fabriquons un nid de brindilles, de feuilles et d’écorces d’arbres pour qu’il se repose. Dans le potager, au calme, bébé hérisson s’endort déjà. Nous espérons qu’il pourra nous grignoter quelques limaces et escargots du potager. Ils font tellement de ravages sur les plantations de légumes !
Peut-être, au cours de votre balade, vous aurez la chance d’observer quelques uns de nos hérissons habitant sur le parc. En effet, plusieurs familles nichent dans les feuilles mortes des bambous. Mais attention, pas de gestes brusques ni de cris. Ces petites bêtes aiment la tranquillité.

Partager sur :

Continuer la lectureIl était une fois un hérisson