Histoire du parc

Séparateur titre étoile noire, parc Fantassia, à voir à faire, département 66

Il était une fois…

Une âme d’enfant, une passion, une histoire de famille

« Il s’agit du rêve de toute une vie », explique son fondateur, Guy. En fait, presqu’un rêve d’enfant expliquant la naissance de l’histoire du parc. Ainsi, Guy entraînera dans sa passion son épouse Françoise et ses deux filles Aude et Aurore. Dès lors, direction le sud. Aussi, toute la petite famille se retrouve à Théza, petit village situé dans les Pyrénées-Orientales. Tout d’abord, il faudra acquérir 5 hectares de terre. Puis, bâtir le parc Fantassia sur une de ces parcelles. Enfin et surtout, ne jamais manquer d’idées…

J'ai la main verte et suis capable de transformer les friches en véritable jardin botanique.
Photo Françoise, membre de l'équipe du parc Fantassia, à voir à faire département 66
Françoise
Mes plantes, mes amours
Je fabrique les décors en résine. Palais, volcans, dragons, torrent naissent sous mes doigts de fée.
Photo Aude, membre de l'équipe du parc Fantassia, à voir à faire département 66
Aude
Artiste en herbe
J'entretiens les mystères qui entourent lutins et fées au travers de petites histoires et d’énigmes pour tous les âges.
Photo Aurore, membre de l'équipe du parc Fantassia, à voir à faire département 66
Aurore
Chercheuse d'histoires
J'ai de l’imagination et beaucoup de ténacité. Je crée et fais fonctionner les automates. Un vrai travail d’horloger et de précision.
Photo Guy, membre de l'équipe du parc Fantassia, à voir à faire département 66
Guy
Rêveur marginal

Le livre s'ouvre en 2001, l'histoire du parc vous est contée

Transformer des friches en jardin extraordinaire

  • 2001-2003

Dans un premier temps, sur une ancienne exploitation avicole, l’ossature du parc se dessine pas à pas. Ainsi, il aura tout d’abord fallu enlever les cages des animaux. Puis, retourner la terre. Ensuite, planter des milliers d’arbres et arbustes. Enfin construire les bâtiments d’accueil servant d’enclos pour divers animaux. 
Néanmoins l'histoire du parc ne fait que commencer!

2001-2003
Juillet 2003

Le parc ouvre ses portes aux visiteurs

  • Juillet 2003

En premier lieu, il s’agit d’une balade zen à la découverte d’animaux et de lutins espiègles fait de résine.
Ainsi, le cheminement de la visite vous emmenait à la découverte de poules naines, de cochons d’Inde, de colombes et de tourterelles. Puis, vous pouviez aussi rencontrer des moutons et des chèvres! En fait, une mini ferme en quelque sorte. Enfin, quelques lutins, de différentes tailles, y étaient présentés parmi les animaux. En effet, ils vous invitaient à pénétrer dans leur royaume magique.

Premiers décors de la Forêt Enchantée

  • 2005

Tout d'abord, ce sont soleil, nuages, arbres avec des yeux qui constituent les premiers décors de la forêt. Par ailleurs, ils sont tous réalisés en résine nécessitant des centaines d’heures de travail. Ainsi, ils donneront de la vie aux scènes de lutins en place. Effectivement, ils rendent les lieux plus féeriques.

2005
2006

Construction des maquettes chez Gulliver

  • 2006

Dans un premier temps, ce bâtiment abritait des cochons d’Inde! Dans un deuxième temps, le public y découvrira 7 scènes de mini lutins. Puis, au fur et à mesure des années, fées, dragons, licornes miniatures viennent y prendre place. Par ailleurs, l’éclairage sera totalement revu pour une meilleure visibilité. En effet, ces décors sont très fragiles et donc à admirer sous vitre.

Arrivée des automates du Magic Circus

  • 2007

En fait, le parc se veut plus magique, plus féerique, plus enchanteur pour attirer, petit à petit, tous les amateurs de rêve. Ainsi, les animaux laisseront place aux fées, aux lutins puis dragons et licornes rejoindront cette petite communauté au fil des saisons. Par exemple, sous le chapiteau du Magic Circus, 7 scènes automatisées aux modèles uniques présentent artistes et animaux du cirque accompagnés de fées, lutins ou encore dragons.

2007
2009

Création du labyrinthe

  • 2009

Dans un premier temps, les propriétaires du parc ont entièrement dessiné ce labyrinthe en bois. Dans un deuxième temps, ils l'ont construit de leurs mains. Alors, imaginez le nombre incalculable de vis et les heures de tendinites à la clé! 

Cependant le but n’est pas de vous y perdre mais plutôt de trouver la sortie de manière amusante. Aussi, laissez-vous tenter et venez le tester !

Le nom Fantassia est né

  • 2014

Puis, grande nouveauté, le parc change de nom. Ainsi, "Le Royaume des Lutins" devient "Fantassia, parc de la féerie". Aussi, au terme de 7 années de réflexion et d’aménagements, l’offre s'est ouverte à un public de plus en plus âgé. Effectivement, aujourd’hui, le parc plaît énormément aux 7-10 ans. Mais aussi aux adultes ayant conservé leur âme d’enfant. Alors, peut-être en faites-vous partie?

2014
2016

Une nouvelle attraction, l'antre du dragon

  • 2016

Alors, un peu de frisson ne fait pas de mal! En outre, c'est un passage obligé dans tous les contes et les légendes. Une fois de plus, le dragon est né des mains des créateurs du parc. Alors, féroce ou inoffensif? En fait, tout dépend de vous. De plus, on raconte qu’il ne s’en prend jamais à ceux qui croient…

De belles licornes font leur apparition

  • 2017

Ainsi, dans l’ancien enclos des chèvres, les licornes prennent vie. Dès lors, vous pourrez apercevoir ces créatures mystiques au début de votre visite. Mais ne vous attendez pas à pouvoir les chevaucher. En effet, elles sont fragiles et ne s’admirent qu'avec les yeux. En revanche, dans les rêves, tout est possible!

2017
2019

A l'abordage!

  • 2019

Enfin, les pirates ont débarqué au parc Fantassia en cette année 2019. Aussi, comme de coutume, ils vont rompre la tranquillité des lieux. Par ailleurs, les pirates ont aussi leur lot de légendes. C’est pourquoi ils ont toute leur place au parc. Ainsi, vous les rencontrerez dans la nouvelle attraction l’île des pirates.

Fermer le menu